Un résumé de la biographie de l’honorable Dr Cheikh Thabiti Angui du Congo ‎

Le Dr Thabiti Ngoye est un jeune homme de 30 ans originaire du Congo, qui suit des cours de séminaire à « l’Université Al-Mustafa » à Qom.

Dr Thabiti Angui nous dit, on m’a appris depuis l’enfance que les chiites sont des mécréants.

Je n’étais pas chiite et je détestais fortement le chiisme, car je suis né dans une famille religieuse wahhabite et mon père était aussi un imam wahhabite du vendredi, et on m’a appris que Les chiites sont infidèles depuis l’enfance, leur particularité est le rejet des autres religions. Ils considèrent le sang des adeptes d’autres religions comme licite et croient qu’en les tuant, il sera purifié et les portes du paradis leur seront ouvertes.

 

 

Ils considéraient l’inclination envers les chiites comme une hérésie et un blasphème, et j’ai grandi en pensant que les chiites sont des infidèles et vénèrent Ali (la paix soit sur lui). En 2008, j’ai obtenu un diplôme et sur l’insistance de mon père, j’ai dû aller à l’université, et comme il n’y avait pas de domaine médical dans ma ville, j’ai dû aller dans une autre ville et étudier la médecine. Parce que le gouvernement congolais est un gouvernement laïc, il n’y avait pas plus de trois ou quatre musulmans dans l’université où j’étudiais. Je suis devenu ami avec un étudiant musulman à l’université et l’histoire de ma conversion au chiisme a commencé à partir d’ici.

 

Je me suis dit que je devais avertir mon ami que ses ablutions et sa prière étaient fausses.

Il a mentionné avoir rencontré une personne chiite à l’université et a déclaré : Un jour, je suis allé à la salle de prière avec cet ami pour prier. Eh bien, quand j’ai prêté attention à son comportement, j’ai réalisé que son ablution est différente de notre ablution. Nous nous lavons complètement le visage, les mains, la tête et les pieds pour effectuer les ablutions, mais mon ami s’est seulement essuyé, cette question s’est posée dans mon esprit, de quel type d’ablution s’agit-il ? !

Nous nous sommes préparés à prier, et je l’ai vu sortir un morceau de pierre de sa poche, dont j’ai appris plus tard qu’il s’appelait toubah, et son travail m’a encore plus surpris. Finalement, la prière s’est terminée et je suis rentré chez moi, mais tout le temps, son travail était devant mes yeux, et considérant que mon père était un imam du vendredi et nous parlait tous les soirs, je me suis dit que je devais conseiller mon ami , que ses ablutions et sa prière sont mauvaises et qu’il devrait prier à nouveau. Le lendemain, je lui ai dit que les conditions d’ablution et de prière étaient mauvaises, et il m’a regardé, a souri et a dit : je suis chiite et ma prière est correcte.

 

Qu’avez-vous fait pour votre religion et votre jeunesse ?

Après avoir entendu cette déclaration et réalisé qu’il était chiite, je me suis mis très en colère et je l’ai insulté de ne pas me l’avoir dit, et je lui ai dit que tu n’aurais pas dû être sur mon chemin, car j’ai appris de mon père, que les chiites sont mécréants. Mais mon ami chiite a seulement écouté et après que j’ai fini de parler, il m’a dit : Tu étudies maintenant la médecine pour aider les gens, quand tu mourras, le Jour de la Résurrection, ils ne te demanderont pas ce que ton père a fait ou dit, mais ils demanderont Qu’as-tu fait de ta religion et de ta jeunesse ?! Cette phrase de ce jeune chiite m’a fait réfléchir et je me suis dit, je suis né dans une famille religieuse, mais je n’ai pas fait de recherche sur ma religion.

 

Il y avait beaucoup de différences entre mon père wahhabite et mon ami musulman chiite,

Je lui ai demandé : « Pourquoi es-tu devenu chiite et infidèle ? Dans ma réponse, il a dit : « Tu ne sais rien du chiisme. » Puis il m’a donné un livre, dans lequel il expliquait en détail la religion et le chiisme, et je l’ai lu en trois jours et j’ai vu des discussions dans ce livre. Je n’avais jamais entendu parler de mon père auparavant, et dans ce livre toutes les accusations injustes contre les chiites étaient répondues, mais après avoir lu ce livre, je n’étais toujours pas convaincu et je lui ai dit que peut-être un chiite l’avait écrit et lui avait demandé Parlons face à visage pour qu’il me convainque et cette fois il m’a présenté le Coran et j’ai vu qu’il n’est pas différent de notre Coran.

Il y avait beaucoup de différences entre mon père, qui était wahhabite, et mon ami, qui était musulman chiite. L’une de ces différences était que mon ami ne se lassait jamais de poser des questions et répondait à mes questions calmement et patiemment, et c’est l’une des les caractéristiques de Eh bien, il est chiite, mais chaque fois que nous avons interrogé mon père sur la religion, il a dit que c’était une hérésie et un blasphème et a évité de répondre. La différence suivante, c’est que j’étais wahhabite et si quelqu’un me disait : tu es polythéiste et infidèle ! J’avais l’habitude d’être très en colère contre lui, mais j’ai tout demandé, j’ai dit à mon ami et je l’ai traité d’infidèle, mais il n’a toujours pas répondu et ne m’a parlé qu’avec un sourire.

 

Après avoir vu les documents, je suis devenu chiite. La communauté wahhabite croit que lorsque le Prophète (paix soit sur lui) est décédé, il n’a présenté personne comme son successeur, et quand j’ai dit cela à mon ami, il m’a raconté l’histoire de Ghadirakhm, comment Allah (que Dieu le bénisse et lui accorde la paix) a présenté son cousin Hazrat Ali (que la paix soit sur lui) à sa Ummah comme son successeur. Quand j’ai vu tous ces documents de mes propres yeux, j’ai décidé de devenir chiite et est devenu chiite.

Après être devenu chiite, j’ai prié avec mon ami comme lui et il m’a appris des prières qui m’ont calmé quand je les ai lues et ce jeune homme a prêché la religion chiite d’une telle manière que je m’y suis intéressé. Après avoir terminé mes études, je suis retourné dans ma ville et j’ai caché ma conversion au chiisme à ma famille, car si je disais que j’étais devenu un amoureux d’Ahl al-Bayt (que la paix soit sur eux), ils me causeraient certainement des ennuis. Après avoir traversé de nombreux problèmes, je suis parti pour l’Iran et j’ai décidé de vivre et d’étudier à Qom.

 

Les chiites devraient apprécier de prier et d’adorer en paix.

Les chiites devraient apprécier de prier et d’adorer en paix, car ils sont opprimés dans ce monde et sont toujours harcelés par leurs ennemis. Il y a ceux dont le cœur est pour Hazrat Ali. (la paix soit sur lui) et sa famille bat, mais ils ne peuvent pas pleurer librement. Ce jeune homme congolais a réalisé la vérité de l’islam et de la religion chiite et vit actuellement dans la ville de Qom et a suivi des cours de séminaire.[1]

 

PS :

 

[1]. Shia News, date de publication : 6 juillet 1395, code d’information : 121219

 

https://www.adyannet.com/fa/news/19491

 

Par morteza • La biographie de Mostabsarin • 0• Tags: Thabiti Angui , gouvernement laïc , chiite en Afrique , Congo