Le conseil du prophète à Abou Dhar:

Le conseil que le Saint Prophète avait prodigué à Abou Dhar, constitue un précieux enseignement que tout musulman devrait mettre en pratique pour qu’il ait une vie heureuse dans ce bas monde et dans l’au-delà.
Abou Dhar était l’un des plus dévoués et des plus courageux des compagnons du Prophète (pslf) et il était aussi parmi les cinq premières personnes à embrasser l’Islam.

Le conseil que le Saint Prophète (pslf) lui avait prodigué constitue un précieux enseignement que tout musulman devrait mettre en pratique pour qu’il ait une vie heureuse dans ce bas monde et dans l’au-delà.

Le Saint Prophète (pslf) dit à Abou Dhar :
 » Ô Abou Dhar écoute attentivement mes conseils tu seras heureux dans ce bas-monde et dans l’au-delà.

Ô Abou Dhar! Exploite bien cinq choses avant l’échéance de cinq autres choses:

1) Ta jeunesse avant [l’échéance de] ta vieillesse;

2)Ta bonne santé avant que tu ne tombes malade;

3) Ta richesse avant que tu ne connaisses la pauvreté;

4) Tes loisirs [ton temps libre] avant que tu ne sois trop occupé;

5) Ta vie avant ta mort ».

Ô Abou Dhar! lorsque tu te réveilles le matin, ne pense pas à vivre jusqu’au soir et si tu vis le soir ne pense pas au lendemain. Profite de ta bonne santé avant de tomber malade, et de ta vie avant de mourir, car tu ne sauras jamais quel sera ton sort le lendemain. » (1)

Bref, si nous mettons ces riches enseignements en pratique dans notre vie, certainement elle sera pleine de bonheur et de prospérité.

Note:
(1) Bihar ul-Anwar, T.74, P.70-75: يَا أَبَا ذَرٍّ احْفَظْ مَا أُوصِيكَ بِهِ تَكُنْ سَعِيداً فِي الدُّنْيَا وَ الْآخِرَة. يَا أَبَا ذَرٍّ اغْتَنِمْ‏ خَمْساً قَبْلَ خَمْسٍ شَبَابَكَ قَبْلَ هَرَمِكَ وَ صِحَّتَكَ قَبْلَ سُقْمِكَ وَ غِنَاكَ قَبْلَ فَقْرِكَ وَ فَرَاغَكَ قَبْلَ شُغُلِكَ وَ حَيَاتَكَ قَبْلَ مَوْتِك. يَا أَبَا ذَرٍّ إِذَا أَصْبَحْتَ فَلَا تُحَدِّثْ نَفْسَكَ بِالْمَسَاءِ وَ إِذَا أَمْسَيْتَ فَلَا تُحَدِّثْ نَفْسَكَ بِالصَّبَاحِ وَ خُذْ مِنْ صِحَّتِكَ قَبْلَ سُقْمِكَ وَ حَيَاتِكَ قَبْلَ مَوْتِكَ فَإِنَّكَ لَا تَدْرِي مَا اسْمُكَ غَداً