Mohammad Saghir al-Tayeb al-Sundi

Le noble converti M. Mohammad Al-Sagher Al-Tayeb Al-Sandi est né en 1957 dans la ville de Sind, en Tunisie, dans une famille Malikite. Comme sa famille était très religieuse, il a grandi dans une atmosphère religieuse dès son enfance et a toujours participé aux conférences et aux leçons de son frère, qui était considéré comme l’un des savants de leur ville.

 

 

Sa participation continue aux réunions religieuses et jurisprudentielles de son frère et d’autres savants de la ville lui a donné un sérieux désir d’étudier et d’examiner autant de matériel religieux que possible, et c’est là qu’il a commencé ses études personnelles.

 

« Mohammed Al-Tayeb » raconte : « C’est à cette époque que je suis allé chez lui près de notre ville pour voir un de mes amis et j’ai passé quelques jours chez lui. Pendant ces jours, presque toutes les heures où nous étions ensemble, il est allé pour discuter des questions de foi et de religion, et ce qui m’a surpris a été l’évolution intellectuelle d’un de mes amis les plus chers à tel point que, contrairement au passé, il a émis de sérieuses critiques à l’égard de certaines traditions, livres de hadiths et fatwas jurisprudentielles. Nos conversations de quelques jours sont devenues un prélude à d’autres recherches et à partir de ce jour, j’ai inclus l’étude de livres d’autres religions islamiques et de livres de critiques religieux dans mon programme. Petit à petit, mes pensées sont devenues similaires à celles de mon ami proche, et c’est pourquoi j’ai essayé d’être plus en contact avec lui.

 

 

Après un certain temps, il – dont j’ai découvert plus tard qu’il était devenu chiite – m’a guidé vers la religion imami chiite, et moi, qui n’en avais pas entendu parler ou vu grand-chose jusqu’à ce jour, j’ai accepté son invitation et j’ai fait une recherche détaillée à ce sujet. J’ai étudié la religion.

 

Après des mois de recherche, j’ai choisi l’école chiite comme religion.

 

Il est l’auteur d’un livre intitulé « Désaccord des juristes dans l’héritage de Sayyid Anbiyyah ».

 

Dans ce livre, « Mohammed Al-Tayeb » a traité de la question de l’héritage du Messager de Dieu (paix soit sur lui et sa famille) et a proposé une discussion détaillée sur la question de Fadak, et pendant six chapitres et citant de nombreuses raisons, il a prouvé l’héritage de Hazrat Zahra (paix soit sur elle) du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et a invalidé les arguments des opposants chiites à cet égard.

 

 

Par morteza • La biographie de Mostabsarin •