Comment je me suis converti à l’islam chiite par « Sister ShiaRose »‎

Écrit par Sœur ShiaRose

 

J’étais entouré de musulmans depuis mon adolescence, mais je n’étais pas informé sur l’islam parce que tout ce que je voyais c’était des «musulmans». J’avais l’ignorance dans mon cœur alors que je généralisais sur tous les musulmans que je n’étais pas à ce moment-là disposé à voir la vérité, je suppose qu’on pourrait dire que j’étais « sourd muet et aveugle » ? J’ai refusé de voir la vérité et pendant de nombreuses années, alors que je jouais à suivre le chef avec mes amis, j’ai taquiné les femmes musulmanes en les qualifiant d’opprimées et ne contrôlant fondamentalement pas leur propre esprit alors qu’en fait c’était moi qui ne pensais pas avec le mien et ne faisais que suivre mes amis.

 

Bien que je disais toutes ces choses, je me sentais obligé envers ces femmes modestes que j’admirais secrètement dans mon cœur, je n’admettrais jamais ces choses de peur que mes amis ne me rejettent. Je n’étais pas un très bon chrétien pendant la majeure partie de ma jeunesse, mais en vieillissant, j’ai réalisé que j’avais besoin de spiritualité, alors j’ai commencé à fréquenter l’église et je suis devenu « nouvelle baptisée ». J’étais assez passionné par mon église, ma nouvelle famille à l’église et ma nouvelle relation personnelle avec Dieu car j’aimais Dieu avec une passion que je ne pouvais pas expliquer.

 

J’allais tous les mercredis et dimanches à l’église et nous avions de nombreuses activités entre ces moments où j’étais sur une lancée, mais je n’avais pas beaucoup étudié le christianisme. Je me suis contenté de ce que le prédicateur a dit. J’ai commencé à sortir avec un musulman et j’ai commencé à essayer de le convaincre du christianisme et je le suppliais d’accepter Jésus (je ne savais pas qu’il avait déjà accepté Jésus, comme je l’ai vite découvert.) J’ai commencé à avoir des conversations religieuses avec le frère de mon petit ami à propos des religions qui ont suscité des doutes sur ma foi dans le christianisme. J’ai essayé de supprimer ces doutes en me convainquant que c’était le diable qui me conduisait à de tels doutes, mais la pensée était là donc je devais voir moi-même prouver que l’islam a tort), cela aurait été beaucoup plus facile que d’admettre que j’avais tort.

 

Tout d’abord, j’ai parlé avec mon pasteur et il m’a dit que les musulmans renient Jésus en tant que messager et en tant que fils de Dieu. Il m’a averti que les musulmans prétendraient aimer Jésus afin que nous (chrétiens) ouvrions notre cœur et acceptions les musulmans pouvait en effet obtenir les âmes des chrétiens (presque comme une compétition entre musulmans et chrétiens). J’ai découvert plus tard que la compétition était purement du côté des chrétiens mon pasteur m’a alors dit qu’il avait lui-même des doutes auparavant, mais il a surmonté ces doutes par l’amour de Jésus-Christ au lieu d’avoir une foi aveugle, Eh bien, mon prochain pas vers la vérité était d’aller à la mosquée. Je me souviens d’être entrée dans la mosquée pour la première fois, je ne portais pas le hijjab (voile) et la dame est venue vers moi et m’a tendu un hijjab. Je l’ai donc mis par respect. Voir dans le christianisme, j’ai réalisé que votre relation avec Dieu passe par Jésus et bien je suis désolé mais je crois que si nous avons besoin d’un intercesseur, alors la relation n’est plus « personnelle », c’est-à-dire devient aussi personnelle que la relation que vous entretenez avec votre compagnie d’assurance à travers le facteur. Alors que je me tenais là, une dame s’est approchée de moi et m’a demandé si j’avais besoin d’aide, j’ai répondu Puis-je acheter un Coran, elle a répondu pas besoin Si vous me faites une faveur, je vous donnerai un Coran, j’ai dit bien sûr Alors elle m’a ensuite emmené dans le salle de bain (j’étais un peu hésitant) mais j’y suis allé quand même Elle est allée au lavabo et s’est lavé les mains, le visage, les bras, la tête et les pieds trois fois et elle m’a montré comment faire cela et elle m’a expliqué que c’était une purification Pour avoir lu le Coran et prier.

 

Alhamdillah !!!!!!!!!

 

—————————————————————–

 

En février 2001, j’ai acheté un ordinateur et j’ai immédiatement appris à discuter. Je suis allé principalement dans des salles Yahoo et j’ai conversé avec de nombreux frères et sœurs. Je me souviens avoir donné à cette sœur un site sur certains miracles de l’islam et elle est rapidement devenue dure avec moi. Elle a dit que c’est un SITE SHIA et SHIAS ARE KAFFERS. Eh bien, cela m’a étonné parce qu’en fait j’étais chiite et pourtant je ne savais pas grand-chose de ce que croyaient les chiites. En fait, je ne connaissais pas grand-chose aux sunnites non plus. Mon mari est sunnite mais nous n’avons jamais discuté de questions religieuses alors j’ai décidé de venir sur le net pour en savoir plus sur ce que les sunnites croyaient.

 

Alors que j’étais assis dans des salons de discussion, j’ai défendu ma croyance en tant que chiite, mais mes connaissances étaient très limitées, donc je ne pouvais pas discuter avec les gens. Je me souviens encore d’avoir eu honte de moi quand les salafistes gagnaient des arguments en raison de mon manque de connaissances. Au fur et à mesure que j’ai appris à connaître de nombreux musulmans, je me suis lié d’amitié avec beaucoup d’entre eux (principalement des salafistes) et ils ont commencé à m’enseigner ce qu’ils considéraient comme le véritable islam. Beaucoup d’entre eux sont devenus très tolérants à mes questions, sachant que je ne m’étais pas doté d’une connaissance suffisante de la voie chiite.

 

Au fur et à mesure que j’apprenais, il semblait que les chiites avaient tort mais je ne l’ai jamais verbalisé jusqu’au jour où je suis allé dans un magasin avec un ami et le propriétaire du magasin était un irakien qui était chiite et est devenu salafiste. Alors que j’étais assis dans son magasin, j’ai lu de nombreux livres concernant le salafeh saleh et cela semblait plutôt logique, mais je n’y croyais pas. Alors, un jour, le propriétaire m’a demandé de rester au magasin pendant qu’il faisait des courses et j’ai dit oui. Alors que j’étais assis dans le magasin, un frère est entré, qui était également chiite et est devenu salafiste, et nous avons commencé à parler. Il m’a dit que l’Imam Khomeini (ra) a déclaré qu’Ali est une forme physique d’Allah (astaghfirr Allah) et il m’a informé qu’il en savait plus sur les chiites que je n’en saurais jamais. Alors que nous discutions de plus en plus, je devins convaincu de ce qu’il disait. Je me suis dit pourquoi mentirait-il. Il était chiite et maintenant il est salafiste, donc évidemment il avait plus de connaissances que moi. Je ne l’ai pas interrogé davantage car je m’étais soumis à ses mensonges et j’avais décidé que je ne demanderais même pas le daleel (vérité) puisqu’il n’y avait pas d’endroit d’où il pouvait me montrer. *c’est-à-dire dans les livres de Khomeiny*.

 

Au fur et à mesure que je devenais salafiste, je me suis entourée de plus en plus de sœurs salafistes. Je vois comment ils étaient et les admirais pour leur force et Eman. J’étais presque envieux parce qu’ils étaient si bien informés. J’aime beaucoup les nouveaux retours qui s’attendaient à ce que l’extrémisme ait raison. J’ai pensé que parce qu’ils étaient si extrêmes qu’ils devaient avoir raison, j’ai repris ma shahaddah devant des sœurs de l’Ohio et j’ai proclamé au monde que j’étais salafiste. Au fil du temps, j’ai commencé à ridiculiser les chiites au point de les traiter de kaffers et de dire que je ne pouvais pas manger leur viande. J’avais encore des amis chiites mais j’ai toujours pensé qu’ils avaient tort alors j’ai arrêté de m’associer avec eux.

 

Un jour, blotti dans mon fauteuil confortable, j’ai lu Sahih Bukhari comme je le faisais tous les soirs pour approfondir mes connaissances et je suis tombé sur le hadith qui parlait de la tragédie de jeudi. Juste à ce moment-là, je me suis souvenu avoir lu le même hadith dans un livre intitulé puis j’ai été guidé et je me suis rappelé où je l’avais caché, alors je me suis levé pour le lire davantage. J’avoue cependant que je cherchais à le lire pour avoir un meilleur argument contre les chiites. Je me suis assis sur mon lit avec mon Coran sur mes genoux, puis j’ai été guidé dans mes mains, et Bukhari assis sur le lit à côté de moi afin que je puisse le référencer. En lisant ce livre, j’ai commencé à douter de plus en plus de mes croyances. J’ai trouvé les références dans Bukhari et le Coran et j’aurais aimé avoir Sahih Muslim comme référence à partir de cela également, mais j’étais satisfait de Bukhari. Au fur et à mesure que je lisais de plus en plus dans le livre, Je l’ai lancé plusieurs fois dans une frustration totale. J’allais toujours le chercher pour pouvoir le relire. Je ne savais pas quoi faire après avoir lu ce livre et je suis tombé sur mon visage en pleurant et en criant à Allah pour être guidé.

 

J’étais tellement déprimé parce que je ne savais pas comment plaire à Allah. J’ai demandé à Allah de m’envoyer un signe ou de faire quelque chose qui me montrerait quel chemin je devais prendre et Il l’a fait. C’était plutôt bizarre aussi parce que ça venait d’Internet. Après avoir fini de prier, je suis allé sur Internet pour peut-être obtenir des réponses à certaines des questions de Tijanis. Mon messager msn est apparu que j’avais un message alors je suis allé le lire. C’était une sœur qui cherchait quelqu’un pour l’accompagner à Washington Dc pour le Rassemblement pour la Palestine. Bien sûr, j’étais vraiment heureux parce que j’ai appelé tous les Masjids auparavant ce jour-là pour trouver un siège dans un bus afin que je puisse y aller mais en vain. J’ai répondu à la sœur en lui disant que j’étais prête à y aller et que j’aiderais même à financer le voyage. J’attendais sa réponse avec impatience. Elle m’a répondu quelques heures plus tard et m’a dit qu’elle était sur le point de s’endormir et d’abandonner quand elle a juste eu le sentiment de vérifier ses e-mails. Elle était surprise de voir que je lui écrivais et elle était plutôt contente de m’avoir. Du coup, on s’est connecté sur AOL messenger pour en parler un peu plus. Elle est venue me chercher le lendemain matin et nous sommes partis pour Washington.

 

Alors que nous étions dans la voiture, je lui ai dit que j’étais salafiste et que j’avais des doutes et juste au moment où elle a commencé à me parler des Ahlul Bayt, je me suis souvenue que j’avais demandé à Allah de me guider et de me montrer un signe. J’ai gardé cela à l’intérieur pendant que je l’écoutais parler des Ahlul Bayt et de la voie des chiites. J’ai essayé de lui dire certaines des choses que j’avais entendues mais elle les a rapidement réfutées. Pendant que nous voyagions, nous nous sommes fatigués et avons décidé de passer la nuit dans un hôtel. J’étais tellement fatigué que cela a été une bénédiction pour moi. J’avais aussi besoin de prier car cela passait le temps. Alors que je me tenais en prière avec les bras croisés, j’étais si nerveux. Et si elle pensait que j’avais tort Et si elle m’interrompait pendant ma prière pour me corriger comme beaucoup de dames salafistes l’ont fait ? Je ne pouvais même pas me concentrer mais j’ai fini ma prière sans un coup d’œil d’elle. Après avoir fini de prier,

 

Alors que nous parlions toute la nuit, elle m’a dit qu’elle avait un doctorat en religion et qu’elle avait beaucoup étudié la religion. J’étais impressionné et je n’arrêtais pas de lui poser des questions. Nous n’avons pas beaucoup dormi cette nuit-là parce que j’avais tellement de questions et elle avait les réponses. Je me suis sentie tellement comblée après mon réveil que je me suis précipitée pour prier avant qu’elle ne se réveille. Alors que je me tenais debout en prière, je priais comme un chiite et ressentais tant de Taqwa et de lumière totale sur mon cœur. La même lumière que j’ai ressentie lorsque je suis devenu musulman.

 

Sur le chemin de Washington, nous avons rendu visite à certains des amis de son mari en Virginie et ils étaient si gentils. Je leur ai également posé de nombreuses questions en essayant de profiter de chaque instant de mon parcours. Nous avons assisté au rallye et ce fut un succès et j’étais tellement content d’y être allé. Sur le chemin du retour, je lui ai dit que je savais qu’Allah m’avait guidé vers le chemin de l’islam chiite et que je voulais prendre ma Shahaddah. Donc, sur l’autoroute, j’ai déclaré ASHADU ANLA ILLAHA ILLALLA WA ASHADU ANA MOHAMMEDUN RASOOLILAH WA ASHADU ANLA ALIUN WALI ALLAH…

 

Elle s’est mise à pleurer et moi aussi. Quand je suis revenue et que j’ai raconté ma découverte à mon mari et à mes amis, ils ont tous pensé que j’étais une plaisanterie. Ils ont dit que je serais ensuite bouddhiste. Mais qui rit maintenant. Je suis et serai pour toujours SHIA insh Allah. Alhamdoolilah.

 

Avoir les yeux couverts de ruban adhésif n’est jamais le choix de quelqu’un,

 

Par arrogance, le Shaitan gardera le ruban adhésif sur vos yeux.

 

Si vous voulez voir, vous devez retirer la bande.

 

Cela peut faire mal mais la beauté en vaut la peine.

 

Essayez-le; tirez un peu le ruban vers l’arrière.

 

Dis-moi, est-ce que tu aimes ce que tu vois ?

 

Veux-tu en voir plus?

 

C’est bon. Ça va faire mal mais la douleur s’en va.

 

Dès que la bande est éteinte, la beauté de la lumière d’Allah dominera la douleur,

 

Qu’est-ce que tu attends?

 

En anglais • Chroniques des convertis au chiisme