Importance du savoir en islam

 

قلۡ هَلۡ يَسۡتَوِي ٱلَّذِينَ يَعۡلَمُونَ وَٱلَّذِينَ لَا يَعۡلَمُونَۗ إِنَّمَا يَتَذَكَّرُ أُوْلُواْ ٱلۡأَلۡبَٰبِ[1]

Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? » Seuls les doués d’intelligence se rappellent.

L’Islam accorde à la science et aux savants une place privilégiée en incitant en plus de 750 versets du Coran sur la réflexion, l’observation et la connaissance basée sur l’intelligence et la raison.

En vérité, dans la création des cieux et de la Terre, dans l’alternance de la Nuit et du Jour il y a certes des signes pour ceux qui sont doués d’intelligence.

(Sourate Al-Imran, 190)

 

En fait, l’Islam s’appuie sur la raison humaine (Al Akle – العقل) qui oriente vers la contemplation de l’univers, appelle sans cesse les hommes à méditer sur les mécanismes de la création et cet enchaînement des causes et des effets dont l’univers offre le modèle. Cette exigence de la Foi permanente et éclairée par la connaissance est particulièrement nécessaire devant les débordements scientifiques et techniques étonnants.

[1] Sourate Az-Zumar, Aya 9