Jurisprudence : le règlement concernant les hémorragies utérines: « les trois sangs »:

Les règles

Allah dit dans Son Saint Livre: « Et ils t’interrogent au sujet des menstrues. Dis (leur) :(Avoir des rapports sexuels en cette période) est nocif. N’ayez pas de rapports avec (les femmes) durant leurs menstrues, ne vous approchez pas d’elles avant qu’elles ne soient pures. Quand elles sont purifiées, cohabitez avec elles suivant ce que Dieu vous a prescrit. Dieu aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient.  » Sourate 2, verset222.

Ses caractéristiques

Du sang épais, virant au noir qui s’écoule avec chaleur et brûlures.

Ses conditions

1) Avoir l’âge de puberté (9ans lunaire, ou 8ans et 9 mois solaire). De ce fait, le sang que la jeune fille peut avoir avant cet âge ne sera pas considéré comme menstrues, même s’il possède ses caractéristiques.

2) Absence de ménopause (50ans lunaire, ou 48ans et 7mois et demi solaire pour la non Quraichite-60ans lunaire pour la Quraychite).

3) Le saignement doit durer au minimum 3jours, et ne pas dépasser 10 jours(le sang doit être constant, et non pas s’arrêter un jour par exemple).

Remarques

-le sang qui ne dure que deux jours n’est pas considéré comme menstrues, et celui qui dépasse dix jours ne sera plus considéré de telle sorte.

-La période qui sépare deux menstrues doit être au minimum de dix jours, et donc si elle voit du sang huit jours après sa purification, celui-ci ne sera pas considéré comme menstrues, mais comme perte de sang.

-Une femme enceinte peut avoir ses menstrues.

-Une femme qui allaite peut avoir ses menstrues.

Leurs subdivisions

Elles sont au nombre de six.

Régulières

1) de périodicité et durée: c’est la femme qui a eu ses règles semblable deux fois du point de vue périodique et durée.

Exemple: elle a eu ses règles du premier du mois au sept, deux mois de suite.

2) de périodicité seulement: c’est la femme qui a eu ses règles deux fois de suite (semblable) du point de vue périodique seulement.

Exemple: le 1er mois, elle a eu ses règles du 1 au 7, et le 2ème elle les a eues du 1 au 5.

3) de durée seulement: c’est la femme qui a eu ses règles deux fois de suite(les mêmes) du point de vue durée seulement.

Exemple: le 1er mois elle a eu ses règles du 1au 5, et le 2ème, elle les a eues du 6 au 11.

Irrégulières

4) en périodicité et en durée: c’est la femme qui a eu ses règles plusieurs fois de suite, mais sans stabilité du point de vue périodique et de durée.

Exemple: le 1er du mois elle a eu ses règles du 1 au 6, le 2ème du 5 au 12, le

5) la débutante: c’est celle qui a eu pour la 1ère fois ses règles.

6) celle qui a oublié: c’est la femme qui a oublié la période et la durée de ses règles.

Cela arrive aux femmes enceintes, du fait qu’elles n’ont plus eu leurs règles, il se peut qu’elles oublient après les 9 mois de grossesse.

Le statut du sang

1) Le sang ne coule plus avant la fin des 10 jours:

-Celle qui est régulière (périodique et durée) et celle qui est régulière (périodique seulement) considère le tout comme menstrues, même s’il n’a pas les caractéristiques des règles.

-Le reste des femmes: elles considèrent le tout comme menstrues, si le sang possède les caractéristiques des règles.

2) Le sang dépasse les 10 jours:

-Celle qui est régulière (périodicité et durée):elle considère ses règles seulement selon sa période et sa durée (même si le sang n’a pas les caractéristiques des règles) et le reste elle considère ce sang comme perte de sang(Istihâdha).

-Celle qui est régulière (durée seulement):elle revient à sa durée (5jours par exemple), et concernant la période, elle vérifie si le sang possède les caractéristiques des règles ou pas.

-Celle qui est régulière (périodicité seulement):elle revient à la date de ses règles précédentes(le 1er du mois par exemple), et concernant la durée, elle vérifie si le sang possède les caractéristiques des règles ou pas.

-Si la couleur du sang différait: celui qui possède les caractéristiques des règles est égal aux règles, et celui qui ne les possède pas sera considéré comme perte de sang(Istihâdha).

-La débutante, l’irrégulière (périodicité et durée), et celle qui a oublié: si le sang a la même couleur: elle considère 7jours de chaque mois comme règles, et le reste perte de sang, si elle n’a pas de proches, sinon la débutante revient à eux si les jours coïncident avec ceux de ses proches.

Les règlements au moment des règles

Il lui est interdit de:

1) prier, jeûner, faire le tawâf (tourner autour de la Ka’ba au Hajj).

2) de faire tout ce qui est interdit à une personne sans ablutions.

3) de faire tout ce qui est interdit à une personne qui est en état de grande incidence ou impureté(Janâba).

4) d’avoir des rapports sexuels (pour les deux).

Remarque: s’ils font l’acte, ils doivent payer une amende expiatoire d’un dinar au début des règles, 1/2 dinar au milieu,1/4 à la fin.

S’annule:

1) la répudiation de la femme mariée au moment de ses règles et qu’elle n’est pas enceinte, que le mari soit présent.

Il est détestable de:

1) faire tout ce qui l’est pour une personne en grande impureté(Janâba).

2) d’avoir des rapports sexuels après la purification du sang, mais avant d’avoir fait le bain rituel.

Il est obligatoire de faire:

1) la douche rituelle à la fin des règles.

Remarque:

-cette douche ne dispense pas des ablutions (non pas comme celle de Janâba).

2) de rattraper les jours de jeûnes non accomplis et les prières obligatoire (non quotidiennes) comme celle des signes,…

Les pertes de sang(Istihâdha)

Ses caractéristiques

C’est du sang qui est la plupart du temps jaune, froid, léger et qui coule sans force ni brûlures.

Remarque:

-il peut parfois avoir les caractéristiques du sang des règles.

Leurs subdivisions: elles sont au nombre de trois:

1) en petite quantité: le coton se tache de sang sans être imbibé au point d’apparaître de l’autre côté du coton.

Dans ce cas elle doit faire ses ablutions pour chaque prière (même si on les réunit).

Remarque:-le jeûne est valide, sans condition.

2) en quantité moyenne: le sang traverse le coton au point qu’il apparaît de l’autre côté, sans qu’il ne coule sur un autre tissu situé au-dessous.

Dans ce cas elle doit:

-suivre ce qui se fait pour la petite quantité.

-faire une douche rituelle par jour, le matin pour la prière du matin, ou pour celle juste après la 1ère perte de sang.

Remarque:-le jeûne n’est considéré comme valide que si la douche a été accomplie.

3) en grande quantité: le sang coule du coton sur le tissu situé au -dessous.

Dans ce cas elle doit:

-suivre ce qui est indiqué plus haut.

-accomplir 3 douches rituelles (un pour la prière du matin, un pour les prières de dhor et ‘asr si on les réunit, un pour les deux prières du soir si on les réunit).

Remarque:

-si elle ne réunit pas les prières, elle doit faire 5douches rituelles.

-le jeûne n’est valide que si les douches sont effectuées.

-la femme qui a des pertes de sang doit prier et jeûner.

-elle peut rester dans une mosquée.

-il lui est possible d’entrer dans les deux Mosquées Saintes (la Mecque et Médine) sans douche rituelle préalable, mais il est préférable de l’éviter.

Les lochies(Nifâs)

Ses caractéristiques

C’est le sang qui apparaît au moment où après l’accouchement.

Il dure au maximum dix jours à compter du moment de la sortie du nouveau-né, et n’a pas de durée minimum.

Si le sang dure plus de 10 jours:

1) si la femme a des règles régulières (durée):-le nombre de jours de lochies est égal à celui des règles.

-le reste est considéré comme Istihâdha.

2) si la femme n’a pas de règles régulières (durée):-les 10jours seront considérés comme lochies.

-le reste est considéré comme Istihâdha.

Ses règlements

1) Celui des règles.

2) La période minimale entre les lochies et les règles suivantes est de 10 jours.

Abdallah D.